Actualités

Sony Mobile risque de licencier 2000 personnes d’ici 2020



Un rapport récemment sorti par la revue financière Nikkei Asian Review affirme que la division mobile du constructeur japonais Sony va se séparer de la moitié de son effectif d’ici 2020.

Cette démarche n’est pas à proprement parler une grosse surprise de la part de Sony. Les pertes financières liées au faible décollage des ventes de ses smartphones y sont pour quelque chose. Ce qui l’a d’ailleurs poussé à fermer l’une de ses usines de fabrication de smartphones, l’annonce en a été faite la semaine dernière.

Sony Mobile risque de licencier 2000 personnes d'ici 2020

Crédits Pixabay

En termes de nombre de salariés, cela reviendrait à 2000 personnes qui seront remerciées ou qui se retrouveront affectées à d’autres besognes au sein des autres divisions du groupe telles que l’électroménager, les matériels audio ou les appareils photo. Et ce sera donc la troisième fois que l’effectif de sa division mobile est ainsi réduit depuis 2009.

Un milliard de dollars de pertes en 2018

Pour dire les choses comme elles sont, les smartphones de Sony ne font pas trop l’unanimité auprès des consommateurs. Certains diront que ses produits manquent de design, d’autres qu’il n’a pas su prendre le train de la technologie en marche et s’est finalement retrouvé sur le banc de touche dans le monde féroce des constructeurs.

D’ailleurs, cette baisse de régime transparait dans le tableau des constructeurs de smartphones les plus performants en termes de ventes. Depuis quelques années, on n’a plus vu le nom du constructeur japonais dans le top 10 des entreprises de construction de smartphones, totalement éclipsé par des outsiders très compétitifs tels que Xiaomi ou Oppo.

Ce qui est clair au final, c’est que Sony a été dépassé par les évènements. Et les chiffres parlent d’eux-mêmes, en 2018, l’entreprise aurait enregistré 1 milliard de dollars de pertes sèches.

Un subterfuge pour cacher les pertes

Au niveau des investisseurs, de telles déconvenues ne passent pas inaperçues. C’est peut-être la raison pour laquelle le constructeur a choisi de transférer et d’intégrer sa moribonde division mobile au sein d’un autre département qui s’occupe de la fabrication de matériels audio, vidéo, et de téléviseurs.

Pour le moment, Sony n’a pas confirmé les choses concernant la réduction d’effectif prévue pour 2020, et présentée par le Nikkei Asian Review dans le cadre de son nouveau rapport.








Source


Related posts

Pack de 60 piles Alkaline Sony à 20€ au lieu de 50€

radz974

Face aux mastodontes Apple et Amazon, Microsoft ferme sa boutique d’e-books

radz974

Avec Hidden Display Handle, LG Hausys, déporte l’écran d’information sur la poignée

radz974

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More