Actualités

Tension Chine-Canada: Trudeau n’a pas eu l’aide de Trump



OSAKA | Justin Trudeau reste optimiste sur l’issue de la crise entre le Canada et la Chine même si la détention de la directrice financière de Huawei n’a finalement pas été abordée lors de la rencontre entre Donald Trump et son homologue chinois, lors du Sommet du G20 à Osaka, au Japon.

• À lire aussi: Trump et Xi décrètent une trêve commerciale

• À lire aussi: Trump invite Kim à le rencontrer sur la zone démilitarisée

Le premier ministre a reconnu samedi, à la fin du Sommet, que les deux pays «traversent un moment difficile». Il a toutefois indiqué qu’avoir «des conversations directes permet de faire des progrès», lors d’un point de presse tenu en milieu d’après-midi.

«C’est une situation qui nous préoccupe énormément», a-t-il ajouté sans toutefois rentrer dans les détails.

Aucune rencontre formelle n’était prévue au cours du Sommet entre le président chinois, Xi Jinping, et M. Trudeau. Vendredi, l’entourage du dirigeant canadien a tout de même indiqué qu’il y a eu de brèves «interactions constructives» avec les deux dirigeants.

Samedi, le cabinet a précisé qu’il y a eu des conversations durant l’évènement et que le sort des Canadiens détenus avait bel et bien été soulevé.

Détention et représailles

Depuis que la justice canadienne a arrêté Meng Wanzhou, la Chine a procédé à l’arrestation en représailles de l’ex-diplomate Michael Kovrig et de l’entrepreneur Michael Spavor, soupçonnés «d’activités menaçant la sécurité nationale» dans des affaires distinctes. Pékin a aussi freiné ses importations de produits agricoles canadiens.

Contrairement à ce qu’il avait promis, le président américain a indiqué samedi que le sujet n’a pas été discuté avec le président chinois. Pourtant, la semaine dernière, il avait promis devant les caméras, lors d’une visite de Justin Trudeau à Washington, qu’il soulèverait cette question tout comme celle de la détention de deux Canadiens soupçonnés par la Chine d’espionnage.

Pékin et Ottawa sont en froid depuis l’arrestation à Vancouver en décembre, à la demande des Américains, de Meng Wanzhou, directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei et fille du fondateur de cette entreprise.

«Nous allons poursuivre le travail pour aider nos deux concitoyens détenus et pour nous assurer que les Canadiens en Chine puissent continuer d’y travailler et de contribuer à la prospérité mondiale», a expliqué le premier ministre Trudeau, samedi.

Un échec, dit Andrew Scheer

De son côté, le chef du Parti conservateur estime que le chef libéral a échoué. «La réunion du G20 au Japon était l’opportunité idéale pour Justin Trudeau de rencontrer le président chinois Xi Jinping, de finalement défendre les intérêts du Canada et de souligner une fois pour toutes qu’il y a des conséquences pour la détention arbitraire de nos citoyens et pour bloquer l’exportation de nos biens agricoles», a dit Andrew Scheer, samedi.

«Mais, encore une fois, il a échoué, a-t-il ajouté. Et les Canadiens en paient le prix. Nos producteurs de canola en paient le prix. Nos producteurs de bœuf en paient le prix. Et Michael Spavor ainsi que Michael Kovrig en paient le prix.»

Andrew Scheer est d’avis que le Canada doit se défendre et propose trois avenues: augmenter le nombre d’inspections de toute importation chinoise, revoir tous les investissements provenant de la Chine et considérer des représailles tarifaires sur les importations chinoises.

L’ex-ambassadeur Canada en Chine Guy Saint-Jacques croit aussi que le Canada devra se montrer plus ferme vis-à-vis de Pékin. «Le gouvernement canadien va devoir annoncer ses propres mesures», a-t-il confié en entrevue à LCN, évoquant notamment une plainte à l’Organisation mondiale du commerce.

Il est aussi d’avis que la reprise des discussions entre les Américains et les Chinois et la trêve annoncée dans leur guerre commerciale pourrait avoir une incidence sur le sort de Huawei et par ricochet sur celui de sa dirigeante Meng Wanzhou.



Source


Related posts

Google Chrome pour Android : voici comment activer le thème sombre complet sur Canary

radz974

Toon Blast : le puzzle plus fort que Candy Crush sur iOS

radz974

Apple News+, premier plantage et absence de DRM

radz974

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More